IV… IV comme dans « intraveineuse »… Les mots, dans mes veines. Étrange comme entrée en matière direz-vous sans doute. Peut-être… Laissez-moi m’expliquer. Les mots, pour moi, sont source de vie. Je suis enseignante, alors c’est une bonne chose! Ils sont ancrés profondément, ils coulent dans mes muscles, mes tendons, mes os, mon sang. D’ailleurs, qu’est-ce qui circule à l’intérieur, quelle énergie peut bien nous décider à nous mouvoir chaque matin? Introspection intéressante… Plongeons donc!

Permettez-moi avant de faire un petit aparté… Se mouvoir. N’est-ce pas là un des mots les plus horribles du dictionnaire? Louis-José Houde aime dire « winnebago ». J’aime dire « Billabong » (le simple fait de le prononcer donne envie de sauter, non?). Mais je n’aime certainement pas dire « me mouvoir ». C’est mauvais dans la bouche, ça goûte le vinaigre. Ça ressemble à mouchoir! Se mouvoir… Je veux bouger moi, pas « me mouvoir »!

Mais revenons à l’introspection.

Il semble y avoir plusieurs éléments qui gigotent en-dedans. Je suis en éternel mouvement semble-t-il… Tentons d’en faire une énumération: mon cerveau (oui mais normal, je suis une fille!), mes orteils pendant les réunions interminables, mes doigts sur un clavier, ma langue quand je donne des formations, mes pieds quand j’écoute la télé, mes jambes quand je cours, mes abdos lors des séances de yoga, les muscles choisis par le coach quand je m’entraîne au gym…

Mot-IV… Motivée… C’est tout à fait moi!  Voilà ce qu’on trouve dans mon sang! Des mots, pour expliquer ma motivation, de la dynamite pour aider à me propulser, des idées pour ne jamais m’ennuyer!

La motivation… Quel beau terrain de jeu pour écrire!

Advertisements