L’environnement demeure un sujet préoccupant, toujours d’actualité. Les familles seearth-405096_1920 tournent de plus en plus instinctivement vers des initiatives écologiques intéressantes, qualifiées «d’amies de la planète». Ainsi, que l’on parle de pratiques gagnantes pour réduire la consommation d’électricité, de panneaux solaires à installer, de véhicules électriques à promouvoir, de compostage à débuter ou encore de récupération de matériel à continuer, la sensibilisation n’est plus à faire. Pourtant, la planète souffre encore autant. Pourrait-on alors hausser encore d’un cran les actions à privilégier? Et si une solution se trouvait dans nos assiettes?

La protéine du futur

Un nouveau geste vert, à intégrer doucement dans le quotidien familial, consisterait à adopter l’entomophagie, à titre d’alternative alimentaire. Est-ce la bibitte new age du moment? Il serait plutôt difficile d’accoler une telle étiquette négative à cette idée, surtout qu’il s’agit d’une recommandation, depuis déjà 2013, de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture). Pour l’expliquer simplement, l’entomophagie, c’est «manger des insectes».

zack_bouffe_grillonsUne fois l’étonnement passé, après avoir respiré un grand coup et à la suite du premier
processus de myélinisation dans le cerveau, on arrive à voir au-delà. Il nous faut démystifier cette pratique, pour bien en dégager les principes et ainsi mieux assimiler les nombreux avantages qu’elle peut offrir. En effet, cette solution incomparable permet de réduire les gaz à effet de serre, l’émission d’ammoniac, la déforestation, la consommation d’eau, de nourrir adéquatement la planète en entier, etc.

Au premier regard, le Nord-Américain typique éprouvera, face à ce type d’alimentation étrange, lorsque regardé avec ses propres lunettes, un dégoût assuré. Pourtant, il s’agit d’une pure gastronomie dans de nombreux pays : soupe aux larves, pâtes aux vers de farine et aux noix, macarons aux fraises, balsamique et grillon, etc. Assurément, l’idée demande un peu de temps, pour l’apprécier réellement…

Vous aimez les graines de tournesol ? Grillé, le goût des grillons s’en rapproche, presque à s’y méprendre. De plus, leur riche concentration en protéine et en minéraux (fer, magnésium, vitamine B12, …) représente un atout non négligeable, à considérer. Par contre, mordre dans un arthropode entier ne représente absolument pas la première étape, quant à la désensibilisation nécessaire, pour plonger dans l’aventure croquante qu’est celle de l’entomophagie.

Une pratique qui gagne du terrain

Si les enfants n’hésitent que très peu, le citoyen adulte moyen, très incertain, reste encore fort souvent à convaincre. C’est pourtant normalement les enfants qui rechignent devant l’introduction d’un nouvel aliment…  Mais cette expérience bouscule tellement notre culture, qu’elle déroute tous les sens ! Un peu normal donc qu’elle provoque tant d’émois. C’et pourquoi avant toute chose, une forme d’éducation demeure indispensable. En 4-barres-e1461808750761-500x500
rendant accessible tous les bienfaits nutritifs et environnementaux derrière ce concept hautement écoresponsable, plusieurs acceptent d’écouter avec attention, pour plonger ensuite dans l’aventure.  Selon Marie-Loup Tremblay, la très audacieuse entrepreneuse derrière uKa protéine, après avoir goûté la barre de protéine à base de farine de grillon qu’elle propose, au moins 40% des consommateurs achètent le produit. «C’est une excellente proportion. Les gens sont curieux et très ouverts. Je ne demande qu’à leur expliquer le pourquoi !», affirme-t-elle.

Pour s’initier, la consommation d’insectes sous forme d’aliments transformés est à privilégier. Étant ainsi rendus invisibles, l’œil se rebute moins et ose un peu plus. Il existe quelques produits sur le marché (barres de protéine, pâtes, farine, …), tous réglementés et approuvés par Santé Canada. Toutefois, avaler la première bouchée demande toujours un certain courage. Mais le cerveau finit par oublier, pour s’habituer. Vraiment. Laissez simplement l’idée continuer de faire tranquillement son chemin. Peut-être vous offrirez-vous ainsi bientôt le steak du futur ?

-Valérie Bilodeau-

logo_uka

Pour continuer de démystifier l’entomophagie et vous procurer les différents

 produits offerts par uKa protéine, visitez leur site web :  www.ukaproteine.com

Advertisements