Je ne suis pas une mordue de yoga, mais j’apprécie les bienfaits de cette pratique. Donc même avec toute l’énergie qu’on ne connaît, j’ai eu le goût de «feeler la vibe» du ressourcement, en gang. Je me suis donc rendue à St-Hyacinthe, pour un arrêt de la Lolë White Tour, avec deux amies toute aussi survoltées que moi. Ça promettait!IMG_2393

Ce sont des organisatrices fébriles qui se sont présentées à nous, en ce merveilleux soir d’août qui aurait pu être frais, mais qui était absolument parfait. On peut les comprendre, ces femmes décidées. Organiser un tel événement comporte certainement une multitude de détails auxquels penser. Perrine Marais et toutes les autres, je vous donne un «wow» en partant!

Au premier regard, c’est saisissant. Voir autant de blanc défiler dans un parc… On peut se demander si ce sont des fantômes urbains ou des adeptes bizarroïdes de la dernière tendance mystique. Mais il ne s’agit pourtant que de gens ordinaires, qui revêtent le blanc pour porter la paix, tentant de créer un événement différent, où l’énergie dégagée par chaque individu, saura nourrir et inspirer tous les participants. Weird? Bin non! Le qualificatif qui conviendrait? Intensité.

On cherche la «zénitude»

C’est au son de la musique jouée «live» par 2 musiciens, que la séance débute. Étonnant, mais agréable! Lylie, Julie et moi sommes chargées d’électricité. La magie calmante saura-t-elle opérer? Fous rires incontrôlables ou expérience de détente paisible? Le résultat reste à voir…

IMG_2401L’endroit est magnifique. Les organisatrices ont bien su faire les choses. Tous les participants ont assez de place pour bouger. 2 autres profs sont également installées sur un promontoire, un peu plus loin, pour aider à la visibilité des plus éloignés, pour mieux comprendre les mouvements. À l’arrivée, nous avons reçu un sac avec plusieurs cadeaux, ainsi qu’une petite chandelle, à allumer lorsqu’on nous le dira. Mystère

Évidemment, étant à l’extérieur, il nous faut composer avec les yeux de plusieurs curieux installés aux abords des clôtures, et quelques motards désireux de faire entendre leur puissant engin. Mon attention part à la dérive plusieurs fois, mais j’arrive à me recentrer pour retrouver le moment présent. Je gagerais que c’est pareil pour mes 2 complices… On enchaîne les postures; finalement, c’est une séance de yoga, tout simplement!

À la puissance 1000

J’avais hâte de voir tous les petits lampions allumés. Effectivement, l’effet est remarquable. C’est entre autres dans la position de l’arbre, que toute la foule tient la petite torche au-dessus de sa tête. Le symbole pour représenter à la fois la force intérieure et celle d’un groupe, est judicieusement utilisé.IMG_2414

C’est la 1ere fois que j’ai une prof de yoga qui parle beaucoup de l’humain, de la force de la collectivité, de la puissance intérieure, … Elle décortique moins les mouvements, mais livre plus de messages spirituels. Ça me dérange parfois : je ne sais pas comment me placer. Mais je finis par réaliser que l’important est que je sois confortable dans ma position. Peut-être suis-je un peu trop habituée à exécuter des mouvements, plutôt qu’à réfléchir et ressentir?

Plusieurs disaient : «St-Hyacinthe? Pas très exotique comme destination…» Peut-être. Mais le stationnement était facile et gratuit, tout comme l’accessibilité et la fluidité de la circulation en arrivant, et en repartant. Pas de foule étouffante, ni de détours infinis pour contourner mille et un travaux… Le retour était zen et sans souci, tout comme notre état d’esprit. C’est un pensez-y bien pour l’an prochain, hein?

IMG_2416

Advertisements