2 Le café festifIl y a 6 mois, en plein mois de novembre gris, terne et un peu sans vie, le quartier Rosemont s’enorgueillissait d’un café qui allait bientôt changer la face de la rue Masson. Il allait justement insuffler un grand oumpf de joie de vivre dans le cœur de plusieurs Montréalais. Beaucoup deviendraient vite des habitués de La Tasse Rouge.

Le café pour le bien-être collectif

Comment un simple petit local peut-il bien éveiller et semer tant de bonheur? D’abord, en étant un endroit accueillant, où on peut laisser un « café en attente ». Bien que Suzanne, la charmante propriétaire de l’emplacement, ne soit pas derrière cette idée originale, elle participe tout de même très activement à son déploiement. Mettre un « café en attente », c’est simplement un mouvement de générosité, un élan de bonté qui traverse momentanément le cœur de la personne qui l’offre à cet inconnu qui passera, en ayant besoin dans le moment présent.

Le système est simple. Après avoir payé ce que l’on souhaite donner (café, soupe, muffin, bagel…), on suspend les étiquettes correspondantes au petit panneau installé à l’entrée. Qui que ce soit entrant dans ce chaleureux commerce, pourra y décrocher celle de son choix et la présenter au comptoir, question de se rassasier un peu.

Le café pour la communauté

En collaboration avec l’organisme Solon, la propriétaire choisi de faire briller différentes valeurs comme l’environnement, le partage, l’ouverture, l’effort collectif ou le bien commun. Par exemple, pour briser l’isolement des gens autour, elle rassemble le voisinage le temps d’un film, plusieurs fois par année. Elle met aussi la main à la pâte pour participer à l’embellissement de son quartier en s’occupant de l’espace extérieur privilégié que lui prête sa voisine du haut…

La tasse rouge?

Comptoir étagères
Défi: repérez LA tasse rouge sur la photo

Elle existe vraiment, cette tasse rouge. C’est celle que le père de Suzanne affectionnait particulièrement, pour savourer ses nombreux cafés quotidiens. Maintenant décédé, Suzanne a choisi de lui rendre hommage en nommant son établissement ainsi. L’essence de ses décisions professionnelles, elle les doit également à cette même personne. En effet, elle a décidé d’embrasser vivement le dernier conseil qu’il lui a offert : vivre maintenant pour le bien, pour le bon.

À lui seul, le décor actuel et bienveillant de La Tasse Rouge suffit pour s’y sentir à l’aise dès la première visite. Par contre, le sourire et la disponibilité d’Emilie, la toute première employée (et peut-être aussi ses pantoufles!), sauront vous convaincre de faire de ce lieu le vôtre. Même les plantes portent des noms! Ici, on prend le temps d’exister, dans le regard de l’autre.

                                                                                                                       Valérie-Énergie!

Pour tout connaître sur le fabuleux café «La Tasse Rouge»

3 Le café au Café La Tasse Rouge

http://www.latasserouge.ca

https://www.facebook.com/latasserouge

3756 Rue Masson, Montréal

Advertisements