Rencontrer une telle femme, c’est une dose d’adrénaline injectée directement à même notre persévérance. C’est que l’inspiration qui en émane suffit à vouloir regarder vers demain, pour avoir hâte de se lever et se lancer à la poursuite de notre prochain rêve. Rencontre donc, avec la fabuleuse et tellement accessible, femme du bonheur!

top of the rock Liz Barney Photography
Crédit photo: Liz Barney photography

Hélène Dumais est, au moment d’écrire ces quelques lignes, activement en chasse d’un objectif plus qu’audacieux, qui lui assignerait le titre prestigieux de 1ere femme à terminer la course Infinitus. Ainsi, elle court à travers le parc national des Green Mountain, au Vermont, bien déterminée à traverser les 888 km du défi. *PAUSE* Vous lisez bien, elle a choisi de s’inscrire à une course de 888 km et compte bien en arriver au bout, avec le sourire!

En route pour l’infini

Plus jeune, Hélène se décrit comme ayant été plutôt une artiste. Bien que toujours active, du genre à se rendre à pied chez ses amies, portant son sac-à-dos, elle a débuté la course à pied seulement à 23 ans. C’est sa curiosité qui l’a menée à vouloir voir ce qu’il y avait là-bas, juste un peu plus loin. De fil en aiguille, les courses officielles se sont ajoutées à son palmarès, d’ailleurs très impressionnant.

course obstaclesEn 2008, elle s’inscrit à son 1er 10 km et remporte tout bonnement la 1ere place! S’en sont suivis dès lors plusieurs autres courses, les distances allant toujours en augmentant : 21 km, 42 km, 58 km… Le trail running gagne alors son cœur. En 2013, une micro-déchirure au vaste-interne la force à revoir son plan de match. Guérie, mais tout de même alerte, elle décide de faire une incursion dans les courses à obstacles. Elle « teste » ainsi son genou via la Spartan Race, qu’elle termine en 3e position!

« En 2014, j’ai participé à 26 courses et j’ai fait 18 podiums! », affirme Hélène Dumais en souriant, simplement.

« Two steps closer » de l’infini

Vient le tour de la Survival run; une course de 80 km au Nicaragua, sur une île volcanique. Loin d’être traditionnelle, cette compétition chronométrée implique différents challenges représentant un peu le mode de vie des habitants des environs : construire un abri de bambou, grimper aux arbres, plonger dans une cuve profonde, en pleine nuit, pour installer un filet… Elle devient la première et seule femme à ce jour, à réussir cet exploit! Exploit qu’elle remet d’ailleurs, à la Survival Run d’Australie…

Montane SpineQuestion de pousser la machine encore un peu, Hélène prend part, en début d’année, à la Montane Spine Race, où 430 km, en montagne, sont à parcourir en semi-autonomie. C’est-à-dire qu’elle trimballe une partie de sa nourriture (elle dépense alors 15 000 calories par jour), le nécessaire pour la confectionner, l’essentiel pour dormir… Son pack sac principal est envoyé à 5 points de chute pré-déterminés, où elle pourra renflouer celui qu’elle transporte. Mais dans combien de temps reverra-t-elle son précieux bien? Nul le sait… Ce qu’elle sait par contre, c’est qu’elle doit accomplir sa mission en 7 jours. Elle avance donc sur le parcours, pas toujours parfaitement balisé, affrontant la pluie, le vent, le froid, se fiant sur l’expérience des gars sur place, l’ayant déjà vécu. En êtes-vous surpris? Certainement pas; vous commencez fort probablement à cerner le magnifique personnage.

À la pertinente question « Pourquoi? », la coureuse répond qu’elle s’est battue pour sa vie, étant née prématurément. Elle explique apprécier ce qui implique une certaine logistique, une dose de préparation et un peu d’inconnu, à saupoudrer par-dessus des éléments tous connus. Il s’agit précisément de la recette suivie, pour pouvoir rayer la Montane Spine Race de sa to do list.

Vers l’infini

La course Infinitus s’inscrit dans la même lignée. Il s’agit d’une boucle de 42 km, à courir jusqu’à l’atteinte de l’incroyable distance de 888 km. Le défi pour la Reine de la course? Les boucles : quel ennui potentiel! Mais en vous rendant sur le site de ce challenge  « un peu dingue », vous constaterez tout comme moi qu’Hélène a déjà parcouru jusqu’à présent 193 km, depuis 2 jours; le départ ayant été donné à 8h08, le 18 mai dernier. Il lui en reste donc 8 pour atteindre le chiffre magique. Gageons que la musique de films, toujours inspirante, qui traverse ses oreilles en ce moment n’y est pas indifférente! Impossible d’écrire ces quelques lignes sans jeter un coup d’œil au compteur, par moments. Prise par le désir de la voir réussir, je suis les traces de cette femme du bonheur, avec ardeur et conviction!

 

Assurément, vous vous demanderez comment le tout peut fonctionner. Et bien aussi simplement que ce qui est écrit : l’athlète doit parcourir 888 km, en 10 jours. Combien par jour? C’est à elle de gérer, tout comme son sommeil (qui n’est jamais de plus que de 3h d’affilées; elle court même de nuit), son alimentation et sa force psychologique. Une toute petite équipe lui vient en aide pour lui préparer sa nourriture et l’aider à effectuer des transitions rapides. Peut-être que l’équipe de tournage qui la suit, en vue du documentaire Facing Infinitus, lui apportera aussi une petite gourde d’eau sur un point de rencontre autorisé, sur la loop?

Le bonheur doit se trouver quelque part sous les semelles de ses souliers de course. Quoi qu’il en soit, Hélène affirme que d’afficher un sourire sur son visage est probablement ce qui l’aide le plus dans son positivisme : « Souvent, on me dit que ça a l’air facile, parce que je souris tout le temps. En fait, plus on se concentre sur ce qui est réussi, sur ce qui est fait, mieux ça se passe! » Alors on t’envoie, chère modèle d’accomplissement, tout le sourire possible, afin qu’il t’accompagne encore pour les prochains kilomètres! (Décompte actualisé :  201 km)

Dans le prochain article, nous découvrirons l’issu de l’Infinitus, tout en le conjuguant à l’aspect social, familial et psychologique de son mode de vie de sportive assumée, et de femme décidée. D’ici-là, suivez-là pour ne rien manquer de l’action :

Valérie et Hélène Dumais

www.helenedumaisathlete.com

www.facebook.com/helenedumaisadventurer

www.facebook.com/facinginfinitus

Valérie-Énergie!

 

Advertisements