Je ne comprends pas mon corps; je ne le comprends plus. Il répond « absent » à mes demandes. Le pilote semble s’être éjecté par lui-même…

Il a de la difficulté à me mouvoir. Mes cuisses brûlent à rien et mon coeur semble courir un marathon à la simple vue d’un escalier. Je semble trembler perpétuellement par en-dedans et mon cerveau, quant à lui, semble surfer sur une vague qui tangue tendrement, mais à tout bout de champs. Je concurrence largement Doris dans Nemo; ma concentration semblant aussi s’être volatilisée entre deux coquillages et trois poisson-clowns. Nausées, fatigue: qui dirige le navire? Mais qu’est-ce qui se passe?

C’est peut-être la faute au premier don de sang. Oui, ce doit être ça. Ma réserve de fer s’est probablement vidée au même rythme que mes globules rouges dans la pochette de plastique transparente. Plausible. Ou peut-être que la responsable de ces perturbations est la nouvelle médication? Ça débalance un organisme parfois…Oh! Je l’ai… Je suis probablement en train de m’empoisonner avec mes suppléments de minéraux. Ça pourrait aussi être ça. Devant tant de possibilités, et surtout souhaitant me rétablir, j’ai même laissé l’entraînement de côté pour la semaine. Ouffff…!

image

J’ai toujours été un « petit modèle stressé ». Mon cortisol parle pour moi, c’est malheureusement largement confirmé: il est (beaucoup) trop élevé. Soit. Cette problématique pourrait-elle être reliée à ces symptômes? Le corps, quand il se détraque…

Alors cure de tisane, de relaxation et de méditation. David’s tea, appli Petit bamboo et Respi’relaxe, vous ferez fortune avec moi pour les mois à venir!!! Savoir prendre soin de soi…

Advertisements