Briser une relation, qui en était une de confiance et qui durait depuis plusieurs décennies, c’est difficile. Ça demande du temps pour accepter, du temps pour s’y habituer. Il faut également mobiliser une bonne dose de courage pour le faire, parce que ce serait si facile de succomber…

…Ce qui fait que j’ai finalement glissé vers le grand bouleversement : j’ai troqué mes patins blancs (qui dataient de Matusalem!), pour une paire de noirs ayant appartenu à mes fils!

avaient-toujurs-ete-blancs

Mettons tout de suite une chose au clair. Oui, la dernière partie de la phrase précédente a été écrite au passé. Et c’est volontaire. Comme mes pieds semblent avoir grandi au même rythme que mes os, ils sont minuscules. C’est juste inversement proportionnel au dynamisme qui m’habite pourtant au quotidien! Alors oui, je porte les patins qui ne font déjà plus à ni l’un ni l’autre de mes garçons…

 

 

Ohhhhhhhhhhhhhhhhhhhhlala!

J’ai bien failli tester l’épaisseur de mon postérieur, dès le premier coup de patin. C’est qu’il manque un petit morceau, à l’avant de ces engins dérapants foncés! Comme si déjà cette simple modification n’était pas assez, il faut préciser également que la lame est COURBÉE, au lieu d’être fixée à 90 degrés. Résultat : on a vraiment l’impression qu’on va basculer. De véritables berceaux pour les pieds… Et n’essayez surtout pas de vous ralentir en tournoyant légèrement, utilisant les petites griffes habituelles pour vous stabiliser. Y’a PAS de légèrement et surtout, y’a PAS de griffe! Tout virevolte à une vitesse fulgurante!

Malgré tout, un fait demeure. Ces bottines-surélevées-pour-casse-cou-assumé sont vraiment plus malléables. À droite tu vires et ce, en un clin d’œil! Pis si t’é wild à souhait, tu peux même oser l’évitement d’obstacle à droite ET À GAUCHE tout de suite après! Ouuuuuuuuuh!

blanc-et-noir

Finalement, je vais devoir dire que ce n’est pas si mal. Pour l’instant, ce n’est certes pas aussi confortable que mes vieilles pantoufles usées, mais tout de même, je pourrais m’y habituer… Est-ce qu’il s’agit d’une nouvelle relation, pour le mieux? L’avenir le dira. Mais vous savez, comme pour autre chose, l’important est de prendre action, lorsque le besoin dépasse la peur

Valérie Bilodeau-Blogueuse

Advertisements