À première vue, c’est pourtant sombre et humide; ça sent le renfermé. Mais tous les dimanches matins, le stationnement sous-terrain du Quartier DIX30 s’illumine véritablement. C’est comme si la Fée marraine de Cendrillon lui accordait quelques heures de bonheur pour respirer la liberté et briller de ses mille feux. C’est que le Club de course Lululemon offre ce grand espace intérieur à des centaines de coureurs, qui peuvent ainsi pratiquer leur sport en plein hiver, sans risquer de tomber sur la glace ou de se tordre une cheville dans la slutch. Quelle joie de pouvoir jogger en t-shirt (ou en chest!) en plein mois de février!

La piste de course

Le responsable du bon déroulement des matins dominicaux, également fier ambassadeur Lululemon, c’est Marc Langevin. Cet enseignant en éducation physique prend soin de sa communauté semaine après semaine. Au moment de notre visite, il mentionnait, dans son bref discours final habituel, qu’environ 400 sportifs avaient pu se livrer à leur art en toute sécurité, malgré le sol bien enneigée à l’extérieur. C’est donc 800 jambes qui ont martelées tendrement les 630 mètres de la piste d’athlétisme improvisée. Et tout ça, sans se marcher sur les pieds les uns les autres.

L’endroit est accessible gratuitement, pour quiconque souhaite s’exécuter sous la douceur des 15 degrés Celsius (environ) de l’endroit; le paradis pour quiconque est atteint du Syndrome de Raynaud! Pas de gardienne, pas grave : c’est poussette-friendly ici. Pas de pente, pas de neige, pas de chrono, pas de compétition. Ce n’est qu’un agréable rassemblement de passionnés, tous là pour la même raison : courir et partager ce ravissant moment, avec d’autres bipèdes charmants et accueillants.

Votre club de course s’entraîne pour la prochaine course à Dublin? Aucun problème, vous êtes tous les bienvenus. Vous êtes là par pur plaisir? Super : heureuse de vous rencontrer! Vous êtes aussi rapide que le Road Runner? Parfait, gardez la gauche; les autres participants occuperont la droite du parcours. Le seul élément commun à chacun : le sourire. Parfait pour les amoureux de la course, point final!

Une entrée dans un entre-monde

Après avoir stationné son véhicule, on descend un demi-étage pour rejoindre la joyeuse troupe, fort probablement déjà en sueur. Ce qui frappe au premier coup d’œil, c’est l’organisation autour de l’évènement. On retrouve un vestiaire, où sont alignés une multitude de petits crochets sur un mur, pour le plus grand bien-être de nos effets personnels ou de notre tapis de yoga. Pourquoi ce dernier accessoire? Vous le découvrirez plus loin.

Mais avant de rejoindre les lève-tôt en action, encore vous faudra-t-il traverser la horde de vaillants actifs déjà à l’œuvre, sans pour autant ralentir leur ardeur. Ce sera le premier défi à relever, puisque déjà depuis 6h00, de multiples souliers de course se seront regroupés pour s’amuser à fouler amoureusement le plancher de béton. Mais rassurez-vous : courtois, un valeureux chevalier à pied vous fera certainement signe, lorsque le parfait moment pour passer se présentera.

Vous serez ensuite marqué par les 2 grandes tables s’alignant le long du lieu de départ éphémère. Sur la 1ere : une faramineuse collection de bouteilles d’eau, exhibant leurs variations de couleurs et de formats, le temps d’une exposition temporaire en corrélation avec le temps de passage de leur propriétaire. Sur la 2e se trouveront 2 énormes bidons de café Starbuck achevant de réveiller les athlètes, pour s’assurer de les placer sur la route du sourire pour le reste de leur journée.

Vous serez peut-être également surpris par la table de travail de Kinatex Sports Physio, déposée en bordure de piste. Une personne y sera peut-être allongée, en quête d’un petit coup de pouce pour ravigoter ses jambes, ou autre petit bobo, par des mains expertes sachant toujours réconforter un corps potentiellement endolori.

Une ambiance festive

Jamais plus vous ne verrez un stationnement de la même façon. Dans celui du Quartier DIX30, vous entendrez de la musique tout au long de votre course, vous pourrez admirer les colonnes « bas de laine » (baptisée ainsi par Isabelle Savaria, ma complice bien-aimée!), vous ferez certainement des rencontres surprenantes (le maire de Boucherville y était ce matin-là), vous aurez l’occasion de vous procurer « Le rack à médailles » personnalisable d’Yvan Béchard ou encore de vous inscrire à une course officielle… C’est un party pour la tête, le corps et le cœur en même temps!

Vinyasa, Yin, Hatta ou autre yoga

Et comme si on n’appréciait pas déjà suffisamment l’initiative de Lululemon, sachez que l’entreprise vous offre aussi gratuitement, tout de suite après votre course, une séance de yoga d’une heure. Ce sera l’occasion d’en découvrir différents types, puisque l’enseignant(e) et la pratique varient semaine après semaine. Vous tomberez peut-être en amour avec une pratique qui vous était jusqu’alors inconnue. Il se pourrait aussi que vous découvriez que le Bikram n’est pas pour vous. Vous l’aurez au moins essayé! Ainsi, vous êtes donc invités à yogater dans un espace-magasin vide, en compagnie d’autres yogis de tous âges, question de bien étirer/travailler tous les muscles de votre corps.

Vous n’êtes pas type course? Venez seulement au yoga (comme Mimi, la 2e comparse matinale). Ah, c’est le yoga n’est pas votre truc? Pas plus grave, le stationnement sous-terrain ne vous boudera pas pour autant. Mais si les 2 sports vous interpellent, et bien vous serez accueillis à bras ouverts partout où vous souhaiterez participer. N’est-ce pas magnifique? Vivement la multiplication des initiatives de ce genre. On sent la volonté d’entraide et le plaisir d’action chez Marc Langevin. Venez le rencontrer et contribuer vous aussi, à la santé des autres.

Valérie-Énergie!

Pour en savoir plus: www.facebook.com/lululemonBrossard

 

 

Advertisements